Chargement en cours.... Le chargement dépend de votre vitesse de connexion.

Concours Amphore : vins bios à l’honneur !

A l’occasion de la 20e édition du Concours Amphore, le jury dont Wine Hemispheres était membre, a gouté au total 700 vins de vignerons reconnus ou prometteurs, et décerné 229 médailles !

Cette édition fut un grand succès et démontre l’importance croissante de la viticulture bio en France. Au-delà des vins français majoritaires, des vins d’Italie, d’Argentine, d’Autriche, d’Allemagne et du Maroc étaient également présentés.

Parmi les 67 médailles d’or, le Côtes du Rhône Villages Massif d’Uchaux du Château St. Estève a été notre coup de coeur ! Un vin gourmand et subtile aux notes de fruits rouges et noirs, structuré mais aux tanins soyeux et à la finale épicée !

Créé en 1996 par Pierre Guigui (ex Gault-Millau), le concours Amphore est dédié aux vins biologiques certifiés (ou en conversion), et est parrainé par Marc Jolivet (Humoriste engagé dans la défense de l’environnement), Philippe Faure-Brac (Meilleur Sommelier du Monde 1992) ainsi que par la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique (FNAB).

Qu’est-ce qu’un vin bio?

L’utilisation de pesticides de synthèse, d’engrais chimiques, d’OGM est interdite dans un vin bio et le producteur doit assurer au maximum la fertilité et la biodiversité de ses sols. Entré en vigueur en 1991 au niveau européen, le label bio se limitait à réglementer le vignoble, en garantissant des raisins issus de l’agriculture biologique. Depuis 2012, le label inclut des règles de vinification (opérations dans le chai), notamment en imposant un dosage limité de dioxyde de soufre, inférieur de 25% par rapport aux vins conventionnels.

Convertir un domaine au bio dure 3 ans, entre la prise de décision, la phase transitoire (vin étiqueté “en conversion vers l’AB”) et la certification. Au-delà de l’investissement en temps, cette conversion demande des investissements de départ tant matériels que financiers que seuls les producteurs les plus motivés réalisent.

Laisser un commentaire